Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

personnes depuis le début !!!!
Il y a    personne(s) sur notre blog en ce moment

Archives

Articles Récents

12 janvier 2008 6 12 /01 /janvier /2008 19:17

Le maïs OGM suspendu en France

La France a décidé vendredi soir de déclencher la procédure de suspension de la culture du maïs OGM Mon 810

 

Le gouvernement a annoncé qu'il engageait la clause de sauvegarde auprès l'UE, réclamée par des militants anti-OGM dont José Bové qui a cessé sa grève de la faim.

Le Mon 810 est le seul maïs OGM cultivé à des fins commerciales en France. La firme agro-chimique américaine Monsanto, qui l'a mis au point, a 15 jours pour présenter sa défense.

La "clause de sauvegarde" est actuellement utilisée par six pays de l'Union européenne. Elle  permet d'interdire provisoirement la culture ou la vente d'un organisme  génétiquement modifié autorisé dans l'UE, en invoquant un risque pour la santé  et l'environnement.

"Le gouvernement engage la procédure contradictoire afin de déposer une clause de sauvegarde sur la culture du maïs OGM Mon 810 jusqu'à la réévaluation par les instances européennes de l'autorisation de commercialisation de cet OGM", a déclaré Matignon vendredi dans un communiqué.

Les services du premier ministre précisent que cette décision s'appuie sur les conclusions du comité de préfiguration de la "haute autorité provisoire" sur les OGM. Celui-ci a "fait état d'éléments scientifiques nouveaux" et la "nécessité d'expertises complémentaires sur les effets sanitaires et environnementaux" à long terme de ce maïs génétiquement modifié, le seul autorisé à la culture commerciale dans l'UE. 

Cependant, a nuancé Matignon, "les doutes sur cet OGM, actuellement cultivé en France, ne condamnent pas l'intérêt de cette technologie pour relever les défis alimentaires et environnementaux". Dans le même temps, le gouvernement a annoncé "un plan sans précédent  d'investissement dans les biotechnologies végétales  de 45 millions d'euros, soit  une multiplication par huit des budgets actuels".

José Bové et 16 militants anti-OGM suivaient une grève de la faim depuis le 3 janvier pour réclamer l'activation par la France de la clause de sauvegarde auprès de l'Union européenne, permettant de suspendre la culture en France du Mon 810, bien qu'il soit autorisé au niveau communautaire.

Et pour vous, s'agit-il de la meilleure décision ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires