Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte libre

personnes depuis le début !!!!
Il y a    personne(s) sur notre blog en ce moment

Archives

Articles Récents

30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 16:33

La saison de Ligue 2 vient de se finir. Triste année puisque ni Tours ni Nantes n'ont réussis à accrocher le wagon de la montée vers la ligue 1.

 

Rang Equipe Pts J. G. N. P
1 Evian TG 67 38  18 
13 7
2 AC Ajaccio 64 38 
17 13 8
3 Dijon 62 38 17 11 10
4 Le Mans 62 38 17 11 10
5 Sedan 59 38 15 14 9
6 Angers 57 38 14 15 9
7 Clermont Foot 52 38 12 16 10
8 Boulogne 52 38 13 13 12
9 Le Havre 49 38 12 13 13
10 Reims 49 38 12 13 13
11 Istres 49 38 12 13 13
12 Tours FC 49 38 13 10 15
13 Nantes 47 38 11 14 13
14 Châteauroux 47 38 12 11 15
15 Laval 47 38 11 14 13
16 Troyes 46 38 13 7 18
17 Metz 45 38 10 15 13
18 Vannes OC 44 38 12 8 18
19 Nîmes 37 38 9 10 19
20 Grenoble 33 38 7 12 
19

 

Il ne nous reste plus qu'à attendre la reprise mi-août et bien avant à suivre la période estivale propice aux départs et aux arrivées de joueurs.

 

Repost 0
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 17:53
1er tour de la Coupe de la Ligue - Vendredi 30 juillet 2010 - 20h00
ANGERS SCO - SC BASTIA
RC STRASBOURG - EVIAN TG FC
GRENOBLE FOOT 38 - EA GUINGAMP
CLERMONT FOOT - FC METZ
DIJON FCO - AMIENS SC
ESTAC - STADE DE REIMS
TOURS FC - VANNES OC
AC AJACCIO - FC ISTRES
HAVRE AC - LE MANS FC
STADE LAVALLOIS - CHATEAUROUX
CS SEDAN - NIMES OLYMPIQUE
1er tour de la Coupe de la Ligue - Samedi 31 juillet 2010 - 15h00
BOULOGNE CO - FC NANTES

 

 

A vos pronostics !

 

Pour ma part, j'espère que Tours, Angers et Nantes vont gagner !!!

Repost 0
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 19:35

  L1 / NANTES : Nantes, morne plaine

La victoire face à Auxerre samedi soir n'aura donc pas suffi à apaiser les esprits. Dans la foulée de sa relégation en L2, certaine il y a une semaine après la défaite à Sochaux et officielle samedi soir, le FC Nantes a vécu les pires moments d'une saison déjà passablement mouvementée. Incidents à la Jonelière, appel à un rassemblement pacifique et à un désabonnement massif, communiqué virulent d'un groupe de supporters, échauffourées dans la tribune présidentielle, jet des cartes d'abonnés sur la pelouse, affrontements avec les forces de l'ordre… Rarement la coulisse nantaise n'aura fait autant parler d'elle. Et on imagine mal aujourd'hui comment l'avenir des Canaris pourrait se préparer dans la sérénité. Même si le club tente de sauver la face en annonçant notamment la baisse du prix des abonnements l'an prochain.

Cible de toutes les rancœurs nantaises : Waldemar Kita. Le président nantais connaissait déjà sa piteuse cote de popularité auprès des supporters. Mais il a pu mesurer samedi soir l'ampleur des dégâts et la haine qu'il inspire désormais. « Kita, touche à tout, bon à rien », « Casse-toi Kita, Casse-toi Kita », « Y'en a marre de Waldemar », « C'est la Kitastrofe » : voilà quelques-uns des messages délivrés à l'encontre de l'homme d'affaires dont le visage, représenté sur une grande affiche, a été mitraillé d'œufs avant la rencontre face à Auxerre. Visiblement très marqué par ce climat d'une rare violence, le Franco-Polonais avait accusé le coup samedi soir au micro de Canal+. « Si j'ai envie de continuer ? Là, à chaud, j'ai plutôt envie de vous dire non. »

L1 / NANTES - AUXERRE : 2-1 Retour à l'envoyeur
Deux jours plus tard, le discours a sensiblement évolué. S'il reconnaît ses erreurs, Waldemar Kita refuse de figurer seul sur le banc des accusés. Et surtout d'abandonner un club dans lequel il a déjà investi beaucoup d'argent (entre 35 et 45 M€). « Je ne peux pas abandonner le bateau, lance-t-il lundi matin dans les colonnes de l'Equipe. Si je pars, je perds ma mise mais le club coule (…) J'ai mis l'argent. J'ai choisi les hommes. Mais ils n'ont pas accompli le travail que je leur demandais (…) On ne peut pas rester organisé comme ça. Des gens vont devoir se remettre en question. » Blessé, le président nantais a également tenu à rappeler que c'est sur le terrain que tout s'est joué (« Tout ce qu'on a entrepris, c'est mauvais »). Ainsi qu'à l'intérieur du vestiaire (« N'Daw m'a dit qu'il n'avait jamais vu un vestiaire aussi pourri »). A Nantes, plus qu'ailleurs en France, l'été s'annonce très chaud…

Le grand ménage annoncé au FC Nantes a commencé. Directeur du centre de formation depuis 2005, Laurent Guyot vient ainsi d'officialiser son départ. La raison : ses relations conflictuelles avec le président Waldemar Kita. « Les conditions ne sont plus réunies pour poursuivre l'aventure, a expliqué à l'AFP celui qui avait succédé à Serge Le Dizet. Nous sommes au moins d'accord sur un point avec le président Kita, c'est que l'on ne peut plus travailler ensemble. Quand on ne peut pas s'entendre, mieux vaut se séparer. »
Communiqué du Club
01/06/2009
Le FC Nantes et monsieur Elie Baup ont décidé de ne pas poursuivre leur collaboration à l'issue de la saison 2008-2009.

Mais qui va donc entrainer le FC Nantes la saison prochaine ? Quelles seront les nouvelles recrues de l'équipe ? Pensez vous que le FCNA retrouvera rapidement l'élite pour de bon cette fois-ci ?

Je vous laisse commenter l'article et répondre à ces interrogations ...

Repost 0
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 16:13

Voici peut être la nouvelle star de notre club de coeur : Frédéric Piquionne

 

Dominique Grimault dans 100% FOOT sur M6 de source très proche (l'agent de Piquionne) que Baup serait très proche de son attaquant fétiche à l'ASSE, actuellement en manque de temps de jeu à l'OL, et chercherait un club farnçais pour jouer. Le fait que Baup soit arrivé à Nantes fait que sa venue ne peut être que plus probable!

Info, intox, réponse en janvier 2009!


Fiche technique:


Lieu de naissance : Nouméa, Nouvelle-Calédonie (France)


Date de naissance : 8/12/1978


Poste : Attaquant


International A : 1 séléction France le 28 mars 2007 contre l'Autriche


Clubs successifs : Nîmes Olypiques (2000-2001 Ligue 2), Rennes (2001-2004 Ligue 1), Saint-Etienne (2004-Décembre 2006 Ligue1), Monaco (Janvier 2007-2008 Ligue 2), O Lyon (2008-2009 Ligue 1)


Matchs : 271 matchs pro plus C1 et une sélection International


But : 57 buts plus un but en C1.

 

Qu'en pensez vous ? Sera t-il capable de sortir le FCNA des prétendants à la descente en L2 ?

Repost 0
11 mai 2008 7 11 /05 /mai /2008 12:00

Nantes retouve son rang !

Nantes, le 25 avril 2008. Tout autre résultat qu'une victoire de Troyes permettait aux Canaris de retrouver la Ligue 1. Et Troyes a concédé le match nul... dès lors, qu'importe que Nantes ait concédé le match nul face à Montpellier ! Nantes est en Ligue 1

Repost 0
13 avril 2008 7 13 /04 /avril /2008 17:50
Pensez vous que le FCNA sera champion de Ligue 2 ?

Voici le classement actuel :

PL Equipe Points J V N D BP BC Diff  
1 Le Havre  69 32 20 9 3 58 29 29
2 Nantes  63 32 18 9 5 49 27 22
3 Troyes  54 32 15 9 8 42 33 9
4 Grenoble  52 32 14 10 8 38 27 11
5 Clermont  48 32 12 12 8 44 36 8
6 Sedan  47 32 12 11 9 41 37 4
7 Montpellier  46 32 12 10 10 35 28 7
8 Angers SCO  46 32 12 10 10 33 30 3
9 Bastia  45 32 13 7 12 40 34 6
10 AC Ajaccio  43 32 11 10 11 31 37 -6
11 Brest  43 32 11 10 11 31 37 -6
12 Guingamp  42 32 10 12 10 31 30 1
13 Boulogne  39 32 11 6 15 34 44 -10
14 Amiens  37 32 9 10 13 38 42 -4
15 Chateauroux  37 32 9 10 13 29 36 -7
16 Reims  37 32 10 7 15 37 46 -9
17 Niort  34 32 9 7 16 32 43 -11
18 Dijon  34 32 7 13 12 26 42 -16
19 Libourne  30 32 7 9 16 36 47 -11
20 Gueugnon  17 32 2 11 19 30 50 -20


En sachant que le FCNA rencontrera donc les équipes suivantes :

33 15.04.2008 Nantes
Boulogne
34 18.04.2008 Angers SCO
Nantes
35 25.04.2008 Nantes
Montpellier
36 02.05.2008 Amiens
Nantes
37 09.05.2008 Nantes
Guingamp
38 16.05.2008 Reims
Nantes

Pour ma part je suis pessimiste et c'est bien dommage !

Et vous quel est votre pronostic ?
Repost 0
12 janvier 2008 6 12 /01 /janvier /2008 19:09

 

 

FCNA - ASSE en images


Nantes, le 11 janvier 2008. Pour son premier match de championnat de l'année, le FC Nantes s'est imposé 2-1 face à Châteauroux, en 20e journée de Ligue 2. Si la rencontre était marquée par les débuts des recrues Stephan Babovic et Filip Djordjevic, c'est une nouvelle fois Nicolas Goussé qui a éclaboussé par son réalisme et son efficacité en inscrivant les deux buts nantais.

e n'était pas une rencontre qui s'annonçait facile pour lui. Positionné seul en pointe, avec l'appui technique de Stephan Babovic, Nicolas Goussé a dû se démener et se bagarrer pour recevoir le cuir derrière un milieu de terrain castelroussin à cinq, renforcé exceptionnellement pour ce déplacement sur les rives de l'Erdre. A l'image de son équipe, l'attaquant devra attendre vingt bonnes minutes, le temps d'un très prudent round d'observation, de part et d'autre. C'est alors que Loïc Guillon, titularisé dans le couloir gauche comme à Montluçon, trouvait un bon centre, mais l'ex-Istréen se voyait devancé par Fernandez, le portier de Châteauroux (20')
C'était alors au tour de Frédéric Da Rocha de se présenter au premier poteau sur un centre d'un Rémi Maréval particulièrement en jambes. Mais le capitaine était lui aussi

repris par la défense (21') Yoann Poulard (29') puis Loïc Guillon (34') tenteraient alors de passer par la voie des airs, en vain.

Doublé pour le meilleur buteur du Club

Mais, guidé par son instinct de buteur, Nicolas Goussé voyait sa persévérance récompensée quand le centre de Rémi Maréval était cafouillé par la défense castelroussine. L'attaquant ne tergiversait pas et transformait l'offrande : 1-0 (37') Au retour des vestiaires, ce sont cependant les hommes de Cédric Daury qui se montraient les plus entreprenants, à l'image de ce ballon mis en retrait par Cissé pour la frappe de Bru, déviée en corner. Dans le prolongement de l'action, Mathlouthi profitait d'une petite erreur de la défense pour décroiser une tête qui mettait Tony Heurtebis hors de portée du cuir : 1-1 (59')
Nantes reprenait alors sa marche en avant et Yoann Poulard reprenait du droit un coup-franc de David De Freitas qui obligeait Fernandez à une parade (60') Châteauroux répondait par un centre à destination de Cissé et il fallait une intervention millimétrée et pleine de sang froid de Yoann Poulard pour mettre le cuir en corner (69') En contre, Stefan Babovic trouvait une belle opportunité pour Guillaume Moullec qui voyait cependant sa frappe contrée (70') Il fallait donc attendre une nouvelle et belle action commune entre Rémi Maréval et Stephan Babovic - repositionné à gauche après la sortie de Loïc Guillon - dans le couloir pour voir le défenseur trouver un centre tendu qui traversait la surface de Châteauroux... jusqu'à Nicolas Goussé qui transformait une nouvelle fois : 2-1 (73') L'attaquant inscrivait ainsi son huitième but de la saison en championnat, ce qui fait de lui le meilleur réalisateur de la Maison Jaune.
Nantes signait ainsi son douzième succès, prenant ainsi onze points d'avance sur le quatrième, Clermont. Justement le prochain adversaire des Canaris. Mais c'est une autre histoire...
Repost 0
8 janvier 2008 2 08 /01 /janvier /2008 17:50
Coupe de France

Nantes, le 06 janvier 2008

lettrine'animatrice télévision Cécile de Ménibus et David Skrela, international de rugby du Stade Français et Champion de France en 2004 et 2007, ont procédé dimanche soir à Paris au tirage au sort des 16èmes de finale de la Coupe de France.

Après l'USSA Vertou, l'USM Saran et l'EDS Montluçon, les joueurs de Michel Der Zakarian évolueront face au CS Sedan au stade Louis-Dugauguez. Comme en demi-finale de la Coupe de France la saison passée (1-1 5 tab 6) et lors du premier tour de Coupe de la Ligue fin août dernier (1-0), les coéquipiers de Frédéric Da Rocha tenteront d'arracher leur qualification face aux ardennais.

A noter que les Canaris remportaient la Coupe de France en 1999 face aux Sedanais emmenés à l'époque par Olivier Quint. Une réalisation d'Olivier Monterrubio sur penalty offrait le deuxième trophée au FC Nantes (1-0).
 

Les seizièmes de finale de la Coupe de France sont programmés samedi 2 et dimanche 3 février 2008. Les joueurs de Michel Der Zakarian retrouveront le stade Louis-Dugauguez trois semaines plus tard dans le cadre de la 25ème journée de L2.

Repost 0
11 août 2007 6 11 /08 /août /2007 22:50
Da Rocha
C'est dans un stade de la Beaujoire à nouveau bien garni de 31 310 personnes que le FC Nantes Atlantique accueillait le promu Clermont Foot, à l'occasion de la 3e journée de Ligue 2. Si les Canaris s'attendaient à une rencontre bien plus difficile que face à Reims, la réalité allait leur donner raison. Les joueurs de Michel Der Zakarian auraient même pu s'incliner si, en toute fin de rencontre, Tony Heurtebis ne s'était montré décisif, à deux reprises (90' et 93')
Ce sont pourtant bien les coéquipiers de Frédéric Da Rocha qui ouvraient le score sur un véritable missile d'Harlington Shereni, sur un coup-franc à 18 mètres, légèrement excentré : 1-0 (24') Un but qui récompensait la bonne entame des Canaris, à l'image du coup-franc de David De Freitas boxé par Mickaël Fabre (2') ou encore cette lourde reprise du milieu récupérateur nantais, déviée en corner (17')

Nantes réaliste sur coup de pied arrêté

Mais déjà, Clermont montrait les prémisses de ce que serait la seconde période, Mickaël Poté - bien épaulé par Franck Chaussidière et Bruno Gougi - profitant de sa vitesse pour poser les premières banderilles (7', 9' et 12') Mais c'est aussi sur coup-franc que Grougi recevrait le cuir au point de pénalty pour tromper la vigilance de Tony Heurtebis et ramener les deux formations à égalité : 1-1 (29') Les Auvergnats n'auraient cependant pas le temps de jouir de cette égalisation, Harlington Shereni s'offrant un doublé en reprenant de la tête un nouveau coup-franc de David De Freitas : 2-1 (32')
L'ascendant psychologique serait alors du côté des locaux jusqu'à la pause, Frédéric Da Rocha (35') puis Mamadou Bagayoko (38') manquant de peu de faire le break. Mais la sortie de l'attaquant malien - blessé à la cuisse - pèserait aussi lourd en seconde période. Les joueurs de Didier Olle-Nicolle reviendraient en effet sur la pelouse à l'envie de jouer crânement leur chance, tandis que Nantes avait moins d'emprise sur la partie. Finalement, le coaching du technicien auvergnat s'avèrerait payant, Charles Diers - sur le terrain depuis quatre minutes ! - trouvant l'égalisation sur un service dans la profondeur : 2-2 (81')
Malgré cette contre-performance, Nantes reste en tête du classement de Ligue 2. Prochain rendez-vous au Havre, lundi 20 août (20h30), pour la 4e journée de Ligue 2.

Classement général


Pl.
   Equipe
Pts
J.
G.
N.
P.
Bp.
Bc.
Diff.
 
1 Nantes 7 3 2 1 0 9 3 +6
2 Grenoble 7 3 2 1 0 4 0 +4
3 Sedan 7 3 2 1 0 4 1 +3
4 Dijon 5 3 1 2 0 3 2 +1
5 Troyes 5 3 1 2 0 3 2 +1
6 Boulogne 4 3 1 1 1 5 4 +1
7 Brest 4 2 1 1 0 2 1 +1
8 Le Havre 4 3 1 1 1 4 4 0
9 Montpellier 4 3 1 1 1 4 4 0
10 Amiens 4 3 1 1 1 2 2 0
11 Niort 4 3 1 1 1 2 2 0
12 Ajaccio 3 3 0 3 0 4 4 0
13 Gueugnon 3 3 1 0 2 5 6 -1
14 Libourne 3 3 1 0 2 5 6 -1
15 Bastia 3 2 1 0 1 3 4 -1
16 Reims 3 3 1 0 2 2 8 -6
17 Clermont 2 3 0 2 1 4 5 -1
18 Guingamp 2 3 0 2 1 1 2 -1
19 Angers 1 3 0 1 2 2 5 -3
20 Châteauroux 1 3 0 1 2 2 5 -3

  




Repost 0
5 août 2007 7 05 /08 /août /2007 18:49

Nantes sur les chapeaux de roue

vant ce premier déplacement de la saison, Michel Der Zakarian avait demandé à ses joueurs de garder le même état d'esprit que celui qui leur avait permis de s'imposer face Reims, quatre jours plus tôt. Ce court délai entre les deux rencontres - tout juste après la préparation athlétique - pouvait laisser craindre un coup de pompe des Canaris. Il n'en fut rien, Mamadou Bagayoko manquant d'un rien l'ouverture du score sur un centre tendu d'Aurélien Capoue (7') Les longs services des défenseurs et milieux nantais mettaient d'ailleurs régulièrement en péril la défense bérichonne. Mais c'est contre le cours du jeu que les joueurs de Frédéric Zago ouvraient le score. Sur un contrôle orienté lumineux dans la surface, Scarpelli obligeait Jean-Jacques Pierre à la faute. Sandryk Biton désignait logiquement le point de pénalty et Scarpelli transformait la sentence d'un contre-pied parfait : 1-0 (25') Nantes encaissait son premier but de la saison. Voilà qui ne récompensait pas les efforts fournis d'entrée de rencontre. La réponse venait rapidement d'un centre tendu de Frédéric Da Rocha à destination de Nicolas Gousset qui était repris in extremis par Bates (29') Sur le corner à suivre, Jean-Jacques Pierre recevait le cuir au deuxième poteau mais ne pouvait ajuster son plat du pied qui filait juste à gauche (29') Mais c'est surtout sur une lumineuse ouverture du capitaine nantais que Mamadou Bagayoko pouvait partir pour se présenter face à Fernandez qui ne pouvait capter la frappe croisée du gauche du Malien : 1-1 (32').

Troisième but pour Bagayoko et nouvelles passes décisives pour Da Rocha et Goussé
La mi-temps arrivait - David De Freitas ne trouvant que le petit filet au terme d'une action initiée une nouvelle fois par "captain Daroch'" (36') - sur une dernière frayeur pour les Canaris, Tony Heurtebis sortant une belle parade pour arrêter une lourde frappe de Malenga, décalé par Lachuer (40') Au retour des vestaires, se sont toutefois les Castelroussins qui semblaient le plus en jambe. Mais Nantes se procurait toujours les meilleures occasions, à l'image de ce beau mouvement entre David De Freitas et Frédéric Da Rocha dont le centre pour Bagayoko était une nouvelle fois coupé in extremis par Bates (50') C'est donc sur une belle action collective entre Frédéric Da Rocha - décidemment de tous les bons coups - et Nicolas Goussé qu'Aurélien Capoue donnait l'avantage aux Ligériens d'un centre-tir qui surprenait Fernandez : 1-2 (52') La fin de rencontre se résumerait ensuite à un Fort Alamo dont se sortirait relativement facilement les Canaris. On retiendra la frappe tendue de Bedimo captée par Tony Heurtebis (64') ou encore la reprise de Mulenga au terme d'un mouvement avec Vandenbossche (83') En contre, les Jaunes auraient pu corser l'addition, Fernandez se révélant très chanceux sur sa parade face à Mamadou Bagayoko (78') et la reprise de Da Rocha filant juste à gauche du cadre sur un centre repoussé d'Aurélien Capoue (81') Nantes enregistrait donc un deuxième succès consécutif qui lui permet de conserver la tête du classement et de capitaliser en confiance. Deux jours de repos bien mérités viendront récompenser cette bonne entame de saison. Prochain rendez-vous vendredi 10 août (20h30) avec la réception de Clermont à la Beaujoire.

CHATEAUROUX 1-2 FC NANTES

A suivre ...
Repost 0